mercredi 9 juillet 2014

Rythmes scolaires à Argenteuil ? Des questions, pas de réponses !


Argenteuil, le 9 juillet 2014


Comme nous nous y étions engagés, nous vous faisons part des « échanges » que nous avons eus mardi 8 juillet 2014 avec le Directeur Général des Services, la DGA du secteur, l’élu au personnel, le DRH, le Directeur de l’Éducation et de l’Enfance. Nos interlocuteurs se sont contentés de lire le tableau de l’amplitude horaire scolaire figurant dans le courrier de M. le Maire du 24 juin !

Nous n’avions pas besoin d’une réunion pour cela.

Nous nous attendions naïvement, à avoir des informations concrètes sur l’emploi du temps des agents impactés par cette réforme. Nous n’avons obtenu que des réponses évasives, voire pas de réponse aux questions que nous avons posées avec insistance sur l’organisation RÉELLE du temps de travail de nos collègues.
Voici donc, les « réponses » à nos questions.
  • Les ATSEM travailleront 4,5 jours comme indiqué sur le tableau entre 8H45 et 17H00.
  • Elles travailleront donc le mercredi de 8H45 à 11H45.
  • Quant à la remise en état des locaux cette matinée là, pas de réponse
  • Y aura-t-il toujours une ATSEM par classe ? Pas de réponse
  • Les ASEL (agents des écoles primaires) : de 4 horaires différents, les agents passeront à deux selon le Directeur de l’Éducation. Apparemment cette organisation conviendrait aux agents, lesquels ? Quels horaires seront choisis, nous ne le savons pas.
  • Les animateurs : l’annualisation du temps de travail continue puisqu’il parait que cela leur sied. Une «évolution» aura lieu sur les pourcentages : de 18% à 36%, de 36% à 45 %... avec bien sur toujours la fameuse enveloppe d’heures !!!
  • Les ASPE travailleront 1H10 de plus par semaine.
  • Les gardiens/gardiennes d’écoles pas de changement.
  • Les interventions de nos collègues des services techniques ou des entreprises privées continueront le mercredi pour ce qui concerne les petits travaux. Pour les grosses interventions, plus de sous, la question est réglée.
Concernant l’école des sports : que deviennent les éducateurs sportifs ? Pas de réponse.
Le Directeur Général des Services doit se rapprocher du Directeur des Sports…

Ce flou savamment entretenu sur certaines questions, nous inquiète.

Pourquoi rencontrer toutes les organisations syndicales les unes à la suite des autres pour leur lire uniquement le courrier de M. le Maire ?
Que nous cache-t-on ?

Un Comité Technique Paritaire doit se tenir le 17 juillet prochain (1er CTP de la mandature). A ce jour, aucun document préparatoire ne nous a été transmis, alors que le délai de réception des dossiers par les élus du personnel est de 15 jours (cf. article 6 du règlement intérieur du CTP).
Dans ces conditions, serons-nous en mesure de siéger ?

Le Directeur Général des Services nous annonce de façon certaine la mise sous tutelle de la ville pour la fin de la semaine. A quoi joue-t-on ?

Lors d’une réunion qui a eu lieu le 1er juillet, l’élu au personnel nous annonçait 636 fins de contrats d’ici la fin Août, sans compter les 227 renouvelés en Janvier qui ne seraient peut-être pas reconduits. Aujourd’hui on revient sur cette information. On nous affirme qu’il n’y aura pas de fin de contrats dans les centres de loisirs (324 contractuels) sauf si certains animateurs n’ont pas une bonne manière de servir. Nous aurions donc mal compris !!!!
Si effectivement Argenteuil est mise sous tutelle, les premiers à partir seront évidemment les contractuels.


Allons-nous vers la fermeture des Centres de Santé ?

Fermera-t-on des Crèches ?


En effet, dans la filière sanitaire et sociale 161 agents sont contractuels d’après le tableau des effectifs du DRH, passeront-ils à la trappe ? Nous avons posé la question et bien sûr nous n’avons pas eu de réponse.

Autres questions posées :


Interventions des associations sur le temps d’activités périscolaires (T.A.P.)
Alors que la ville est surendettée, le Conseil Municipal du 30 juin dernier votait le maintien des subventions aux associations, en contrepartie d’interventions de celles-ci dans les écoles sur les T.A.P (Définition du TAP : temps d’activités organisé et pris en charge par la commune en prolongement de la journée de classe. Les activités visent à favoriser l’accès de tous les enfants aux pratiques culturelles, artistiques, sportives…).
Nous apprenions hier qu’aucune intervention extérieure à l’Éducation Nationale n’aurait lieu sur les T.A.P. Bizarre, non ??

Nous vous appelons à venir Vendredi 18 juillet dès 19 H 00 au Conseil Municipal qui actera la mise en place des rythmes scolaires et la dissolution de l’AGGLO.

Soyons-nombreuses et nombreux à ce conseil pour l’avenir de nos emplois et la défense du service public.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire