jeudi 14 mars 2019

Le 19 mars, agissons !

Le syndicat CGT des territoriaux d’ARGENTEUIL a déposé un préavis de grève pour cette journée.
Un départ collectif aura lieu à 12h de la Gare d’ARGENTEUIL  pour participer à la manifestation Parisienne qui partira à 13h  (Luxembourg) place Edmond ROSTAND, PARIS 6ème Arrondissement.

 Cliquer sur l'image pour obtenir le tract en format PDF

https://drive.google.com/file/d/1GjfLhZ6hb4dR4aBw2GTQuINi2u1wD9wi/view?usp=sharing

Communiqué à propos de la grève du 11 mars

Les agents des services de la Direction des Relations Citoyen (DRC) ont fait  grève  le lundi 11 mars.  

En date du 21 février, jour de l’annonce par la nouvelle DGA (bombardée DGA à la place de  l’ancienne sans que personne n’en soit informé), les agents ont découvert qu’une fusion et qu’une réorganisation avec le service des moyens généraux ont été décidées, sans concertation préalable.
Ils ont tout de suite décidé d’interpeller les organisations syndicales CGT et FSU afin de les prévenir de cette nouvelle organisation, conçue dans la précipitation, devait être à l’ordre du jour du Comité Technique du 1er avril prochain.
Les syndicats constatent également que les effets d’annonces pour un retour à un vrai dialogue social au sein de notre collectivité ne le sont pas dans la réalité.
Une première rencontre a eu lieu le 27 février en présence de la nouvelle DGA et de la directrice de la DRH pour faire la clarté sur cette décision express. La nouvelle DGA a eu l’audace de dire que les agents n’auraient rien compris à cette fusion et qu’ils auraient véhiculé de fausses informations.
Une nouvelle rencontre a eu lieu le jeudi 07 mars entre les agents, des représentants de la CGT et de la FSU ainsi que Mme AYACHE accompagnée de l’ancienne et la nouvelle DGA. Après avoir entendu les inquiétudes des agents, notamment sur les questions relatives au développement de la polyvalence qui, à terme, va entrainer une perte de qualité de service, la direction a proposé  la mise en place d’un groupe de travail  afin de réfléchir au parcours citoyen associant le pôle service à la population, le pôle citoyenneté, solidarité, sécurité et la direction administratives et financière. Il a été également rappelé que la DRC reste dans l’intervalle rattaché dans sa globalité au pôle citoyenneté, solidarité, sécurité et que le passage obligatoire au CT sera repoussé. Nous rappelons que cette modification doit également faire l’objet d’un passage obligatoire au CHSCT. 
La fusion n’étant pas annulée, les agents de cette direction, sachant qu’à terme ils devront faire plus avec moins, ont décidé rapidement de se mobiliser. Les agents ont voulu rencontrer le Maire, lundi matin, pour être rassurés que la fusion n’aurait pas lieu. Ils ont eu porte close, le Maire étant occupé ailleurs, selon les termes de Mme AYACHE. Cette dernière a reçu les agents 5 minutes sur le palier du 3éme étage.
Les agents ont ensuite fait grève pour affirmer qu’ils sont déterminés à ne rien lâcher sur leurs revendications.
Dans l’après-midi, parce que les agents faisaient trop de bruit et « perturbaient » selon la collectivité le fonctionnement des services de la mairie, le Maire et la Direction Générale ont fait appel à la Police nationale qui s’est déplacée avec force : le commissaire, des policiers et la BAC. 
Cette provocation a amplifié la solidarité entre les agents.
Ce matin le Maire et Mme AYACHE ont reçu une délégation d’agents avec des représentants syndicaux.
Le Maire s’est engagé à ce que les groupes de travail soient utiles et constructifs.
Les agents avec leurs organisations syndicales resteront néanmoins très vigilants sur les suites de ce conflit et les différentes réunions qui en découleront dans les prochains jours.. 

mardi 12 février 2019

Soutien à Sébastien, mutilé lors de la manifestation du samedi 9 février

Chers collègues,

En soutien à sa famille, ses proches et à Sébastien, jeune argenteuillais de 30 ans, victime d’une mutilation à la main suite à l’explosion d’une grenade de désencerclement lors de la manifestation du samedi 9 février 2019 à Paris, le Syndicat CGT des Territoriaux d’Argenteuil vous appelle à rejoindre massivement le rassemblement à l’initiative des collectifs : Ali ZIRI, Argenteuil Stop Violences Policières et de gilets jaunes,

Mercredi 13 février 2019 à 18 H 00
Devant la Mairie d’Argenteuil
Venez nombreuses et nombreux pour exiger l’interdiction des lanceurs de balles (LBD 40), des grenades de désencerclement et l’abrogation de la loi anti-casseurs, véritable atteinte à la démocratie et à la liberté fondamentale de manifester.

Fraternellement

Le syndicat CGT des Territoriaux d’Argenteuil

mardi 29 janvier 2019

Tous dans la rue Mardi 5 février 2019


Nous avons déposé auprès de la collectivité le préavis de grève national de la Fédération CGT des services publics du 1er au 28 février 2019.
Ci-dessous vous trouverez notre tract appelant à la grève et à la manifestation parisienne du mardi 5 février 2019.

Nous espérons vous voir nombreuses et nombreux à la gare d'Argenteuil.
 



Argenteuil, le 29 janvier 2019

Depuis de nombreuses années, les politiques menées au service du capital par les gouvernements successifs génèrent de fortes injustices sociales, territoriales et fiscales.
La CGT n’a cessé d’alerter les pouvoirs publics, de mobiliser dans les entreprises et les services contre des reformes régressives et pour une autre répartition des richesses produites dans le pays. Gouvernement et patronat sont restés sourds et sont responsables de la crise actuelle.
Ce ne sont pas les mesurettes récentes annoncées par le gouvernement en réponse au mouvement des gilets jaunes qui répondent aux urgences sociales. Les 57 milliards d’euros versés aux actionnaires des grandes entreprises démontrent l’ampleur des richesses créées par les travailleurs.
Au-delà des mobilisations des citoyen-ne-s depuis de nombreuses semaines, il est indispensable de construire un rapport de force, notamment par la grève, pour imposer au patronat la redistribution des richesses. La CGT appelle les salarié-e-s, les agent-e-s, les jeunes comme les retraité-e-s, les privé-e-s d’emploi à se mobiliser ensemble par la grève et les manifestations pour obtenir :
  • une augmentation du Smic, du point d’indice, de tous les salaires et pensions ainsi que des minimas sociaux ;
  • une réforme de la fiscalité : une refonte de l’impôt sur le revenu lui conférant une plus grande progressivité afin d’assurer une plus grande redistribution des richesses et d’alléger le poids de l’impôt indirect (TVA, TICPE) pénalisant les salariés et les ménages, le paiement des impôts en France de grandes sociétés (ex. : GAFA), une imposition plus forte des plus hauts revenus et de la détention de capital ;
  • la suppression des aides publiques aux entreprises (CICE, et exonérations diverses, etc.) qui ne servent ni l’emploi, ni la revalorisation des salaires, ni l’investissement de l’appareil productif et mettent à mal notre protection sociale ;
  • le développement des services publics, partout sur le territoire, en réponse aux besoins de la population, avec des moyens suffisants en personnels pour un bon exercice de leurs missions ;
  • le respect des libertés publiques tel que le droit de manifester remis en cause par le gouvernement.
Tous dans la rue Mardi 5 février 2019
Départ collectif à 13 heures à la gare d’Argenteuil pour se rendre à 14 heures à l’Hôtel de Ville de Paris

vendredi 28 septembre 2018

Tous ensemble le 9 octobre !

Le syndicat CGT des territoriaux d’ARGENTEUIL a déposé un préavis de grève de 24 heures pour cette journée. Une assemblée générale des personnels aura lieu de 9h à 11h à la salle Pierre DUX.

Un départ en car (sur réservation) est prévu à 13h à la salle Jean VILAR pour se rendre à la manifestation parisienne qui partira à 14h de la Gare MONTPARNASSE.