lundi 21 juillet 2014

Gros problème de compréhension à la CGT


Argenteuil, le 11 juillet 2014


Durant la réunion du 8 juillet 2014, il n’aurait pas été question, selon le Directeur de l’Éducation et de l’Enfance, des horaires des agents dans le cadre de l’application de la réforme des Rythmes Scolaires en septembre 2014 lors de rencontres avec l’Éducation Nationale et ce par respect des Instances Paritaires.

Si : «ce cadre horaire doit être au préalable discuté dans le cadre du CTP, puis communiqué aux collègues concernées qui doivent, en tant qu’agent territorial communal avoir la primauté de ces informations sur l’Éducation Nationale» dixit le directeur de l’Éducation, pourquoi dans certains groupes scolaires les directions d’écoles planifient-elles déjà les nouveaux horaires des agents, à savoir début de leur journée à 8 H 35 ?

Nous aurions, une fois de plus, mal compris voire même, nous mentons !

Le premier des respects que l’on puisse avoir pour les Instances Paritaires serait la communication, en temps et en heure, des documents préparatoires. A ce jour, vendredi 11 juillet, nous sommes toujours dans l’attente de recevoir les documents du CTP qui doit se tenir le 17 juillet (rappelons que lundi 14 juillet est un jour férié). Reste mercredi pour réunir les élus du personnel, mardi nous sommes conviés à une réunion, en théorie sur les élections professionnelles !

Nous nous demandons quelle est la stratégie de la Direction Générale et de certains directeurs : informations contradictoires, promesses de communication de documents non respectées, accusation d’interprétation des propos tenus…
Naviguent-ils à vue ou nous mènent-ils en bateau ? Info ou intox ?
Telles sont les questions que nous nous posons devant ce flou savamment entretenu ou ces voltefaces régulières.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire