vendredi 27 juin 2014

Compte-rendu de l'action du 26 juin


Argenteuil, le 26 juin 2014

Suite au rassemblement de ce matin pour soutenir nos collègues contractuels remerciés, Monsieur le Directeur Général des Services ainsi que Monsieur le Directeur de Cabinet de Monsieur le Maire, ont accepté de recevoir une délégation. Celle-ci était composée de 2 agents en fin de contrat, d’un agent en cours de licenciement, de 2 agents des écoles et des 2 secrétaires généraux de nos syndicats CGT et UFICT CGT.

Après un long exposé du DGS sur la situation financière catastrophique de la ville, nos collègues ont pu faire part de leur incompréhension sur leur fin de contrat ou licenciement et évoquer les difficultés, liées à la perte de leur emploi, qu’ils allaient rencontrer désormais. Ils ont exprimé avec émotion : le non respect de la loi, la manière cavalière dont certains ont été prévenu (par téléphone), leur dévouement au service du public. Ils ont aussi évoqué la détérioration des conditions de travail des agents titulaires qui devront désormais assurer les tâches qui incombent actuellement aux contractuels.

De façon plus générale, les deux secrétaires généraux se sont étonnés du nombre de contractuels avancé par la direction générale (660 ?) alors que le mouvement de grève de 2008 a abouti en 2014 à la résorption de l’emploi précaire (+ de 800 stagiairisations et titularisations). Ils ont demandé à titre informatif :
  • un état des lieux du nombre exact de contractuels, des postes occupés et des services concernés,
  • que la loi soit appliquée en matière de préavis,
  • les critères de choix de la Municipalité pour justifier les restrictions de personnels (pourquoi cet agent plutôt qu’un autre et pourquoi ce service plutôt que l’autre)

Nous avons abordé également la question de l’application à la rentrée prochaine de la réforme des rythmes scolaires, question d’autant plus préoccupante si fins de contrats il y a…

Nous avons rappelé que si les horaires des agents concernés par cette réforme sont impactés, il y a obligation d’un passage au Comité Technique Paritaire.

Sur ce sujet, nous sommes dans l’attente d’une réunion avec les services concernés (Enfance, Sports, Culture, Tranquillité Publique..) et le directeur général adjoint chargé de mettre en place les rythmes scolaires.

Pour terminer, nous avons demandé une énième fois que nous soient communiqués les éléments nécessaires à la préparation des élections professionnelles du 4 décembre prochain et que se tiennent les deux réunions prévues pour l’élaboration du protocole d’accord.

Le bureau syndical rencontre Mardi 1er juillet l’élu en charge du personnel et du dialogue social. Nous espérons obtenir, enfin, des réponses concrètes.

Nous remercions chacune et chacun d’entre vous présents ce matin pour soutenir nos collègues.

Nous rappelons aux autres que nul n’est à l’abri et que c’est tous ensemble que nous gagnerons.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire