jeudi 15 février 2018

SIMULACRE DE CONCERTATION !


Argenteuil, le 13 février 2018


Chères collègues, chers collègue,

Vous êtes conviés ces derniers temps par la Direction de l’Education à des réunions qui normalement se veulent des réunions de concertation sur la réorganisation des rythmes de travail pour la prochaine année scolaire suite au retour de la semaine de 4 jours d’école !

Vous êtes pourtant nombreux à nous dire que vous avez bien compris que tout est joué d’avance.
Il faut aussi que vous sachiez que nos deux organisations syndicales ont demandé à être reçues par le Directeur de l’Éducation et de l’Enfance.
  • Nous avons demandé dans un premier temps à être intégrés à ces groupes de réflexion. Demande refusée !
  • Nous avons alors demandé à être associés à la méthode de concertation et avoir les informations pour travailler nous aussi en parallèle. Demande refusée.

Conséquence :

  • Des référents par métier sont conviés à des réunions sans leur demander au préalable ni leur donner les moyens de faire une véritable concertation avec TOUS leurs collègues.
  • Aucun document papier permettant aux référents de faire ensuite un retour aux collègues n’est distribué !
  • Quand les référents prennent des notes de ce qui est projeté, l’animatrice de réunion éteint le projecteur !
  • Le nombre de scenarii ne cesse d’évoluer.  Ces derniers sont brièvement présentés sans réelle discussion autour.
  • Afin de s’assurer que l’option choisie par la chef de service soit bien celle qui sera retenue, un chantage sur une suppression des congés est fait ! Ce qui n’existait pas auparavant alors que la semaine de 4 jours étaient déjà en place !

Ce qui reste bien flou :
Comment les décisions vont être prises ? Y aura-t-il un vote ? Si, oui, quelles en seront les modalités ?


Le Directeur de la DEE nous a annoncé dans un mail du 9 janvier 2018 à 10h16 que les concertations se poursuivaient jusqu’à mi-janvier et qu’il reviendrait vers nous fin janvier pour nous communiquer les résultats. A ce jour, toujours pas de nouvelles !!! Quelle est la crainte ? Que les représentants du personnel puissent avoir de bonnes idées auxquelles la DEE n’a pas pensées ?

La DEE et la chef du service enfance en particulier, refusent le dialogue social avec les syndicats !!!

Nous vous tiendrons informés des avancées du dossier.


L'intersyndicale FSU et CGT

Aucun commentaire:

Publier un commentaire