mardi 27 janvier 2015

Vœux de monsieur le maire aux agents de la collectivité

CGT INFO JANVIER 2015


Vœux de monsieur le maire aux agents de la collectivité

« Bonne année 2015. Et surtout la santé ! »


Ces vœux n’ont jamais été autant d’actualité à la ville d’Argenteuil.
En effet, lors des vœux au personnel vendredi 16 janvier, Monsieur le Maire a exposé sa détermination à combattre l’absentéisme pour maladie ordinaire dans notre collectivité.
La chasse aux tire-au-flanc est ouverte !
Elle permettra ainsi de valoriser (de quelle façon ?) ceux d’entre nous qui bénéficient d’un bon système immunitaire. Les « profiteurs du système » se verront, eux, retirer des RTT en fonction du nombre de jours d’arrêt maladie.
Non, nous ne sommes pas des fainéants !
La cause principale de cet absentéisme n’est-elle pas à chercher du côté des conditions de travail de plus en plus dégradées ?
De plus, le contrat passé avec l’actuelle mutuelle « Collecteam »  arrive à échéance en juin 2015. Que va-il se passer pour ses adhérents ?
Nous n’en savons rien.

LE DIALOGUE SOCIAL


Bonne résolution pour la nouvelle année !

M. le Directeur Général des Services souhaite mettre en place, avec les organisations syndicales, un dialogue social constructif.
Encore faudrait-il, pour cela, que soit donné au personnel la possibilité de se réunir dans un local de proximité pour, notamment, les heures d’informations syndicales.
Il ne nous est plus possible désormais d’utiliser l’Auditorium, la salle Pierre-Dux est parfois disponible, seul l’Espace Mandela nous est accordé.
Bientôt le Zénith de Rouen ?
Ces réunions permettent pourtant à chacun de s’informer et de s’exprimer sur ses conditions de travail.
Les problèmes et les revendications peuvent alors être transmis par l’organisation syndicale à l’autorité territoriale.
C’est cela un réel dialogue social !

LES CANTINES SCOLAIRES



Des économies jusque dans les assiettes !

Le lundi 5 janvier, au retour des vacances de Noël, la municipalité a pris la décision de supprimer un des cinq éléments qui composent le repas des enfants dans les restaurants scolaires.
Trop de gâchis d’une part, d’autre part il faut préserver les petits argenteuillais de l’obésité qui les guette. C’est donc pour leur bien que leurs parents paieront plus, pour moins dans les assiettes.
Il semble que cette « rumeur » sur la composition des repas soit infondée. Il ne s’agissait là que « d’une piste à l’étude qui n’a ni été actée ni officialisée auprès des familles ».
Alors pourquoi a-t-elle été mise en pratique le lundi 5 janvier ?

Un collectif de parents d’élèves s’est constitué afin d’obtenir de la municipalité :
  • le remboursement de l’élément non servi le lundi 5 janvier
  • l’encadrement nécessaire (ASEL/ATSEM/animateurs) auprès des enfants pour une bonne prise en charge
  • la mise en place des activités périscolaires dans les classes argenteuillaises
  • la suppression de la pénalité de 5 euros en cas d’absence de l’enfant, non justifié par un certificat médical
  • un regard sur la composition et l’équilibre des repas



Un 3ème rassemblement est prévu samedi 31 janvier à 10h30
devant l’Hôtel de Ville.
La CGT des territoriaux d’Argenteuil appelle les personnels ASEL/ATSEM/ Gardiens/animateurs et plus largement tous ceux qui soutiennent cette initiative à participer à cette manifestation.

COMMISSIONS ADMINISTRATIVES PARITAIRES





Vous avez dit C.A.P. ?
Vous pensiez avoir plus de promotions ?
Vous pensiez que cela se ferait dans la transparence ?
Vous pensiez que c’était la fin du soi-disant « clientélisme » ?

Et bien, c’est mal parti….

Une Commission Administrative Paritaire s’est tenue le 13 janvier 2015, seule une fin de mise en stage a été prononcée par le CIG Versailles, pour ce qui concerne la ville d’Argenteuil.

Quant aux promotions 2015, aucun dossier n’étant parvenu en temps et heure au CIG, il n’y a pas eu d’avancement de grade ce mois-ci !

Espérons que pour la C.A.P. de février, les dossiers soient déjà partis. En effet, s’ils n’ont pas été remis avant le 12 janvier, ils ne seront pas examinés en séance, le 10 février prochain. Ce sera donc reporté au mois suivant…


EN BREF…



Des sous, des sous, des sous…..

Une nouvelle revalorisation indiciaire interviendra au 1er janvier 2015. Elle sera uniforme pour tous les grades de catégorie C classés dans les échelles 3, 4, 5 et 6 de rémunération, ainsi que pour les brigadiers chefs principaux et chefs de police municipale.

Tous les échelons seront revalorisés de 5 points d’indice majoré.

Pour la catégorie B, la revalorisation portera uniquement sur les 4 premiers échelons du premier grade, ainsi que pour les échelons de 8 à 10.

Un arrêté doit être pris afin d’acter les modifications des indices bruts et majorés appliqués à compter du 1er janvier 2015. Il convient d’indiquer notamment les anciens et nouveaux indices bruts et majorés.
Rappel : 1 point d’indice = 4.6303 €

Donc : 4.6303 € X 5 = 23.15 € bruts.



Tout ceci ne doit pas nous faire oublier que sans une augmentation significative de la valeur du point d’indice, nos salaires seront toujours aussi bas. Un agent débutant dans la fonction publique aura un salaire de 1486.32€ bruts. Qui peut vivre décemment avec une paye aussi faible ? Alors oui, nous continuerons toujours à exiger des hausses de salaire avec une vraie augmentation du point d’indice.





Encadrement dans les centres de loisirs… Petit rappel

Pour encadrer des enfants de moins de 6 ans les normes sont :
En accueil périscolaire, 1 animateur pour 10 enfants
En accueil extrascolaire, 1 animateurs pour 8 enfants.

Pour encadre des enfants de plus de 6 ans, les normes sont :
En accueil périscolaire, 1 animateur pour 14 enfants
En accueil extrascolaire, 1 animateur pour 12 enfants.

Personne ne peut inventer ou exiger un autre taux d’encadrement que celui en vigueur.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire